Contact

Accueil > Reunion-jean-castex-immersion
Vision_Jean_Castex_IMG_20210915_122549_002

Rencontre avec Jean Castex : aucun compromis sur l’immersion

Rencontre avec Jean Castex : Aucun compromis sur l’immersion

15/09/2021

Mercredi 15 septembre, Diwan participera, avec les cinq autres réseaux d’enseignement immersif des langues régionales, à un entretien à distance avec le Premier Ministre

Bien que nous pensions être reçus en présentiel compte tenu de l'ampleur des enjeux du dossier, nous écouterons, à ce stade, les propositions de sécurisation du gouvernement. Il est clair toutefois que nous n’accepterons aucun compromis sur la méthode par immersion telle que pratiquée depuis plus de 40 ans à Diwan et qui a démontré son efficacité pour permettre aux enfants de devenir bilingues en breton et en français.

Conséquente à la décision du Constitutionnel du 21 mai, la remise du rapport des deux députés Christophe Euzet et Yannick Kerlogot, le 21 juillet, au cœur de l’été, montre bien que les marges de manœuvre sont très minces et fragiles d’un point de vue juridique. Le débat sur la révision de la Constitution devra être mené à court ou moyen terme : la République a le devoir de reconnaître pleinement les langues de ses régions, leur usage et les méthodes efficaces de transmission pour les préserver.

Au-delà du rendez-vous du 15 septembre, se sont bien les attaques du Ministre de l’Education nationale qu’il faut contenir. Le rapport interne de l'Education nationale, mené par les inspecteurs généraux Yves Bernabé et Sonia Dubourg-Lavroff en 2019 et porté à notre connaissance à la fin de l’été, est en ce sens très alarmant. Après une première partie qui dresse l'efficacité et l'intérêt de la méthode par immersion au sein de Diwan, la seconde propose un mode d’emploi pour nous imposer la parité horaire, annihiler la méthode par immersion et bloquer la contractualisation de nos écoles, comme celle de Saint-Herblain, ainsi que toute nouvelle convention avec l’Etat. Pourtant, ce rapport devait également proposer des pistes de sécurisation pour Diwan et l'immersion. Au-delà de la trahison du pacte de confiance, ce rapport dévoile finalement les intentions profondes des cadres de l’Education nationale et de son ministre.

En dépit de ce rapport administratif, il faut bien sûr noter le vote démocratique sans ambiguïté au Sénat et de l’Assemblée de la loi Molac qui a reconnu la méthode par immersion. Le blocage constitutionnel ne peut aller indéfiniment contre l'évolution sociétale et le vote des élus de la République. C’est pourquoi il sera nécessaire de faire évoluer la Constitution en ce sens.

Dans l’attente de cette révision constitutionnelle, nous attendons que le gouvernement et le chef de l’Etat tiennent compte de cette incohérence démocratique et s’assurent qu’aucun droit ni moyen ne nous soient enlevés.

La stupeur et l'indignation des bénévoles, des militants et des salariés sont légitimes. Nous encourageons les salariés à prendre part à l'initiative intersyndicale des travailleurs et travailleuses de la langue bretonne le mardi 21 septembre et tous nos militants, parents et salariés à rejoindre la manifestation de Carhaix le mercredi 22 septembre devant le château de Kerampuilh à 16h. De plus, les établissements scolaires proposeront la journée d'immersion au sein de nos écoles le lundi 20 septembre, pour inviter les parents à participer pleinement au projet pédagogique et expliquer plus en détails les réalités et l’efficacité de cette méthode.

Mots clefs associés : Castex    immersion    constitution   

Partager cet article

Lire aussi

Visio conférence avec le Premier ministre Jean Castex : un soutien à l’immersion à confirmer

Comme annoncé, les réseaux d'écoles immersifs ont été reçus le mercredi 15 septembre en distanciel par le Premier ministre Jean...

C’est reparti pour une nouvelle année !

Diwan vient de vivre une nouvelle rentrée scolaire, sa 45ème déjà !

Dans quel état sommes-nous ?

Nous avons pris connaissance du rapport des députés Christophe Euzet et Yannick Kerlogot. Nous pouvons saluer le travail de synthèse...

Yannig Audran, le créateur de Skol Diwan Bro Pondi s’en est allé

Yannig Audran, enseignant à l’école Diwan de Pontivy, nous a quittés. Il était l’un des fondateurs de cette école il y a 20 ans.

Tous les articles sur ce thème