Contact

Accueil > Choisir l'immersion > Les langues dans la scolarité > Les autres langues
skolaj_Skolaj_Diwan_Gwiseni_Klas_5vet

Les autres langues

Appétit et facilité

Lenn ar pennad e brezhoneg

De la même manière que le breton, l’immersion va être utilisée pour apprendre des langues étrangères aux élèves, en suivant les programmes de l’Education nationale. Grâce à leur bilinguisme précoce, les élèves scolarisés à Diwan vont mettre en pratique leurs capacités linguistiques pour acquérir de nouveaux langages. Cet apprentissage se fera naturellement et aisément du fait qu’ils possèdent déjà des facilités à communiquer dans plusieurs langues.

Une capacité à apprendre les langues…

Toujours dans le but d’offrir un maximum de chances à nos élèves de pouvoir communiquer dans plusieurs langues, l’apprentissage de l’anglais est introduit à partir du CE2, à raison d’une heure par semaine, pour s’intensifier au fur et à mesure des années. Selon le programme de l’Education nationale, nos objectifs sont de conduire les élèves au niveau B1 en anglais et au niveau A2 en allemand ou espagnol à la fin du collège. Ils atteindront par la suite le niveau B2, voire C1, dans la première langue vivante étrangère choisie à la fin du lycée.

Lors des cours de langues étrangères, on constate que les enfants scolarisés à Diwan possèdent des facilités à apprendre de nouvelles langues : « L'idée est d'apprendre une langue pour communiquer, pas pour traduire, explique Morwenna Jenkin, professeur d'anglais à Diwan. Les élèves n'ont pas peur de s'exprimer en anglais car ils le font déjà dans deux langues : français et breton. Ils ne sont pas gênés d'entendre des mots qu'ils ne comprennent pas. Ça ne les bloque pas. »

L'acquisition des réflexes de passage naturel d’une langue à l’autre permet à l’enfant d’apprendre plus aisément d’autres langues, car plus l’on connaît de langues, plus il est facile d’en apprendre de nouvelles. La langue bretonne est riche et possède de nombreuses variations dialectales. En étant bretonnant, les enfants apprennent des expressions et des structures de phrases qui enrichissent leur phonologie et qu’ils pourront retrouver dans des langues étrangères. « Ainsi, tous les élèves, qu’importe leur niveau scolaire, réussissent à échanger et à communiquer dans les langues cibles, » souligne Morwenna Jenkin.

… Et une ouverture sur le monde

L’enfant bilingue en breton et en français maîtrise la culture et la langue de sa région, il connaît ses racines et il sait d’où il vient. Cela va l’aider à mieux comprendre ceux qui parlent d’autres langues et qui vivent une culture différente, et ainsi être davantage ouvert d’esprit et curieux sur ce q​ui lui est étranger.

Dans tous les établissements du secondaire de Diwan, des voyages ou des échanges sont organisés afin que les élèves utilisent les langues en dehors des cours. La plupart des séjours se déroulent au sein de pays où on pratique également des langues régionales ou minoritaires (gallois, basque ou sorabe). Toujours dans l’intention de proposer à l’enfant de s’ouvrir au monde, le lycée Diwan propose une classe européenne en anglais : quatre heures de cours de l’anglais et enseignement des sciences de la vie et de la terre en anglais.

Le latin est également proposé dans les collèges Diwan et une initiation à l'arabe en seconde au lycée.

Lycéens et globe trotters

L’enseignement bilingue en langue régionale développe l’envie de rencontrer le monde. Cette intuition est confirmée par une étude de l’Office public de la langue bretonne auprès des anciens lycéens de Diwan. Elle repère ce goût prononcé pour les langues et une appétence pour les métiers académiques et d’enseignement. Pour certains, partir vivre à l’étranger devient une évidence.

Selon un sondage de 2012 de l’Office public de la langue bretonne auprès des anciens lycéensde Diwan, 51% d’entre eux se dirigent vers des études supérieures littéraires, dont 22% en langues, face à une moyenne nationale française de 8%. On découvre également que 12% des anciens  élèves étudient à l’étranger contre 4% des étudiants français.

Mots clefs associés : bilinguisme    secondaire   

Partager cet article

Lire aussi

Les collégiens découvrent, en breton, tous les métiers

Lundi s’est tenu le carrefour des métiers de Diwan à la salle Glenmor de Carhaix. Organisé depuis 2004, il permet aux élèves...

Kevre Breizh exhorte les élus à un vrai travail collectif

Kevre Breizh, dont Diwan est membre, a publié un communiqué de presse suite au vote à l’Assemblée Nationale de la proposition...

Combien de temps resterons-nous aveugles à notre patrimoine linguistique ?

Certains incendies sont plus spectaculaires que d’autres. Celui qui a embrasé le ciel de Paris le 15 avril a frappé les esprits...

Diwan vous donne rendez-vous aux portes ouvertes les 7 et 8 février !

Dorioù digor* ! Diwan invite toutes les familles qui le souhaitent à visiter leurs écoles pour découvrir son l’enseignement par...

Tous les articles sur ce thème