Contact

Accueil > Jouer-en-breton
skol-diwan-banaleg__RLP3559

Jouer, le grand kif !

Lenn ar pennad e brezhoneg

C’hoari, ça veut dire jouer en breton. Et pour ça, les enfants sont toujours partant !

Avec Aplud, Sten Charbonneau a développé trois jeux de société – de 7 à 77 ans – dont le but est que les participants parlent breton : Din an dornKlask ar ger  et N’out ket barzh. Keit vimp bev propose des jeux de carte (7 familles, memory…).

L’office public de la langue bretonne dispose de deux lexiques avec 120 termes de base sur le thème du jeu : Jeux de plateau et C'hoari kartoù / Jeux de cartes.

Pour se divertir lors des longs après-midis à la maison, le carnet de jeu Doug & Buster war zu al loar (Doug & Buster objectif lune) est un bon compagnon (à partir de 7 ans) tout comme les mots croisés de Frañsoaz Lermen, de Jean-François Peden ou de DAO. Pourquoi ne pas se lancer avec les copains et les copines dans une petite pièce de théâtre ? Une quarantaine de pièces sont disponibles sur le site de TES.

On peut aussi jouer en breton avec un écran. La chaîne Brezhoweb propose le jeu télévisé C’hoari ha deskiñ qu’elle enregistre aux quatre coins de la Bretagne. Il existe aussi des petits modules de jeux en ligne :

Et pour se dépenser au jardin ou dans le square, rien ne vaut une partie de koach-koukoug (ou kuzh-kuzh, c’est-à-dire cache-cache), un sparfel (épervier), un mouchig-dall (colin-maillard) ou klask-an-teñzor (chasse au trésor). Pour démarrer la partie et tirer les participants au sort, on pourra recourir à ces formulettes :

« Ul loa, div loa,

Karabin, karaba,

Impin, bourdon,

Kadbarin, grifon,

Er maez kompagnon »

« Ul laer er c’haol,

Piv eo?

Yann Voudig eo.

Pelec’h emañ?

Kuzhet eo. »

« Ar bleiz kozh ’pad an noz

A jilgamm

E droad kamm

Al loargann ’barzh ar stank

A c’hoari

Patati ! »

« Bicha, bicha,

Kik ala

Piv a yelo da gerc’hat

Kerzh d’ar foenneg

Mard eo ret, kerzh d’ar gêr

Pe ’vezi taget ! »

 

Si vous connaissez d'autres jeux, écrivez-nous demat@diwan.bzh !

Jouer XXL pendant les vacances

Pour retrouver les copains et jouer en breton quand il n’y a pas école, plusieurs associations proposent des séjours de vacances en breton. Chaque année, l’Ubapar édite un catalogue qui est distribué dans les établissements au début de l’année. Le choix est vaste : sport, nature, mer, activités artistiques, aventure, randonnée…

Dans certaines villes, comme à GuingampRennesLanderneau, les enfants des filières bilingues peuvent se retrouver le mercredi après-midi ou pendant les vacances au centre aéré. 

Mots clefs associés : e brezhoneg   

Partager cet article

Lire aussi

Convention État-Région : Nos associations toujours unies pour réclamer son renouvellement

8 avril 2021, Assemblée nationale à Paris. 247 député·e·s votent en faveur de la proposition de loi relative à la protection...

Loi langues régionales : Député·e·s breton·ne·s ! Allez jusqu’au bout, on compte sur vous le 8 avril !

Nous, le collectif "Unanet evit ar Brezhoneg" (Uni·e·s pour la langue bretonne) oeuvrons depuis des mois pour que le 8 avril 2021...

"L’enseignement immersif en langues régionales est constitutionnel"

Le 8 avril, le Sénat examinera en seconde lecture la proposition de loi du député Paul Molac sur la protection patrimoniale des...

Des contenus numériques en breton pour faire face au confinement

Beaucoup de contenus en ligne permettent de garder un lien avec la langue de l’école pendant l’épidémie de covid-19, des contenus...

Tous les articles sur ce thème