Contact

Accueil > Slatefr-met-diwan-et-les-langues-regionales-a-lhonneur
pc__RLP8518

Slate.fr met Diwan et les langues régionales à l’honneur

06/12/2019

Lenn ar pennad e brezhoneg

Frédéric Pennel est journaliste et spécialisé sur la langue française. Il a écrit pour le site d’actualités Slate.fr un article sur l’apprentissage des langues régionales à l’école : « Et si nos enfants apprenaient le breton à l'école pour s'améliorer en anglais ? » Nous l’avons croisé lors de la manifestation « Pour que vivent nos langues » le 30 novembre 2019 à Paris et il nous a parlé des raisons qui l’ont amené à s’intéresser à ce sujet.

« J’en suis arrivé à m’intéresser aux langues régionales par cheminement personnel : depuis plusieurs années, je me penche sur la place de la langue française dans le monde et je me suis rendu compte que dans les pays où l’on parle français, c’est toujours la langue française qui domine sur les autres langues du pays, qui est unifiée sur tout le territoire. Tandis que l’on va voir des pays avec des enfants ou adolescents qui sont déjà bilingues voire trilingues sans n’être jamais sortis de leur pays.

« En me penchant sur ces questions, j’ai assisté à une conférence d’Erik Orsenna qui disait que dans certaines zones de France, les langues régionales ont des effets positifs sur l’ouverture et l’apprentissage d’autres langues. Au fil de mes recherches sur le sujet, je constate que le cerveau ne demande qu’à être sollicité par plusieurs langues, surtout dès le plus jeune âge, et que ce n’est pas parce que l’on apprend une langue qu’il y aura moins de place pour une autre.

« Je sais maintenant qu’en apprenant une langue régionale, on ne se renferme pas sur une communauté, au contraire on s’attache solidement à une langue et que ça n'empêche pas de s'ouvrir sur le reste du monde. C’est surprenant, je trouve cela formidable et positif, et je regrette même d’avoir grandi avec une seule langue. Pour moi, c’est un trésor d’offrir le bilinguisme à son enfant.

« L’article de Slate est très grand public et le titre est limite provocateur pour attirer. Le lecteur est très éloigné de cette réalité et dans cet article, on renverse la conception des choses : on prouve que la langue régionale ne renferme pas mais ouvre au contraire. C’est une découverte. »


> Lire l’article « Et si nos enfants apprenaient le breton à l'école pour s'améliorer en anglais ? »

Partager cet article

Lire aussi

Les collégiens découvrent, en breton, tous les métiers

Lundi s’est tenu le carrefour des métiers de Diwan à la salle Glenmor de Carhaix. Organisé depuis 2004, il permet aux élèves...

Kevre Breizh exhorte les élus à un vrai travail collectif

Kevre Breizh, dont Diwan est membre, a publié un communiqué de presse suite au vote à l’Assemblée Nationale de la proposition...

Combien de temps resterons-nous aveugles à notre patrimoine linguistique ?

Certains incendies sont plus spectaculaires que d’autres. Celui qui a embrasé le ciel de Paris le 15 avril a frappé les esprits...

Diwan vous donne rendez-vous aux portes ouvertes les 7 et 8 février !

Dorioù digor* ! Diwan invite toutes les familles qui le souhaitent à visiter leurs écoles pour découvrir son l’enseignement par...

Tous les articles sur ce thème